Publications du Service canadien des forêts

Stable genetic transformation of Picea mariana (black spruce) via particle bombardment. 1996. Charest, P.J.; Devantier, Y.; Lachance, D.A. In Vitro Cellular & Developmental Biology Plant 32(2): 91-99.

Année : 1996

Disponible au : Région de la capitale nationale

Numéro de catalogue : 10270

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Sélectionner

Résumé

La transformation génétique stable de Picea mariana (épinette noire) a été obtenue par bombardement de particules dans deux tissus cibles, des embryons somatiques cotylédonaires matures et des suspensions de masses embryonnaires, au moyen du Biolistic PDS-1000/He. Sept lignées cellulaires embryogènes transgéniques ont été obtenues à partir des embryons somatiques cotylédonaires matures après embryogenèse somatique secondaire de deux lignées cellulaires différentes (R4F14 et 119794-014). Les cultures en suspension de masses embryonnaires ont produit cinq lignées cellulaires transgéniques à partir d'une lignée cellulaire (R4F14). L'expression des gènes de la -glucuronidase (GUS) et de la néomycine phosphotransférase II (NPT II) introduits a été détectée par histochimie et fluorométrie et par ELISA chez 10 des lignées. Deux lignées ont exprimé uniquement le gène de la NPT II. Quatre des cinq lignées obtenues après bombardement des suspension de masses embryonnaires ont manifesté des niveaux plus faibles d'expression des gènes GUS et NPT II. L'intégration du gène étranger a été confirmée par la réaction en chaîne de la polymérase et par hybridation Southern des gènes GUS et NPT II, et des profils d'hybridation complexes ont été observés. Les 12 lignées transgéniques obtenues présentaient une morphologie embryogène typique et étaient capables de maturation et de germination. Plus de 40 arbres transgéniques, dont le phénotype était normal, ont été régénérés à partir d'une des lignées transgéniques.