Génomique structurale et fonctionnelle

Description

Développer des marqueurs diagnostiques de gènes responsables de fonctions physiologiques particulières chez les conifères. La découverte de tels marqueurs permettra de réduire la longueur des cycles d’amélioration par une sélection précoce assistée ou encore d’améliorer notre connaissance des gènes importants au niveau adaptatif en vue de la conservation :

  1. Découverte de gènes : identifier des gènes potentiellement impliqués dans le contrôle de caractéristiques adaptatives (par exemple. la croissance et l’aoûtement) ou sylvicoles (par exemple, la qualité du bois).
  2. Génomique structurale : séquencer et positionner les gènes candidats sélectionnés sur les chromosomes des épinettes noire et blanche, deux espèces d’importance économique au Canada. Les cartes génomiques ainsi assemblées serviront à identifier les régions chromosomiques (QTLs et eQTLs) impliquées dans la variation des caractères recherchés.
  3. Génomique comparative et évolutive : inventorier la diversité génétique présente parmi les gènes candidats au sein des populations naturelles d’épinette blanche et d'épinette noire et comparer les espèces à l’intérieur du genre Picea et entre les Pinaceae afin d’élucider les mécanismes ayant conduit à la divergence et à l’adaptation des espèces conifériennes.

Collaborateurs

  • Bertrand, Annick (Agriculture et Agroalimentaire Canada)
  • Bousquet, Jean (Université Laval)
  • Castonguay, Yves (Agriculture et Agroalimentaire Canada)
  • Cooke, Janice (University of Alberta)
  • Labbe, Aurélie (Université Laval)
  • Mackay, John (Université Laval)
  • Ritland, Kermit (University of British Columbia)

Statut du projet

  • En cours

Membre(s) de l'équipe

Dernière mise à jour :