Génomique environnementale

Description

  1. Développer des outils moléculaires et un modèle métapopulationnel permettant d’évaluer les impacts à court et à long terme des variétés hybrides sur la diversité génétique des espèces indigènes.
  2. Estimer parallèlement le risque de contamination pollinique entre les AGM et leurs espèces cousines non modifiées grâce à l’estimation du flux génique entre les plantations d’exotiques et les peuplements naturels indigènes chez le Larix etle <>Populus.

Collaborateurs

  • Bousquet, Jean (Université Laval)
  • Périnet, Pierre (MRNF)
  • Thomas, Barb (University of Alberta)

Statut du projet

  • En cours

Membre(s) de l'équipe

Dernière mise à jour :