Reproduction clonale (végétative) de masse et modification génétique des arbres forestiers par embryogenèse somatique

Description

Nous travaillons actuellement à la mise en place de systèmes embryogènes d'essences importantes sur les plans commercial et écologique, telles que le thuya géant (Thuja plicata), le cyprès jaune (Callitropis nootkanensis), le pin à écorce blanche (Pinus albicualis), actuellement affecté par la maladie de la rouille vésiculeuse du pin blanc (Cronartium ribicola), et le pin tordu latifolié (Pinus contorta), ravagé récemment par l'épidémie de dendroctone du pin ponderosa (Dendroctonus ponderosae) en C.-B. Grâce à la collaboration de scientifiques du SCF-CFP et du SCF-CFL, nous sommes en train de modifier le pin blanc de l'Est et de l'Ouest en manipulant un gène qui pourrait être responsable de la tolérance à la rouille vésiculeuse. En même temps, nous recourons à l'ES pour la reproduction de masse d'hybrides de pin blanc de l'Est rétrocroisé (d'abord croisé avec le Pinus wallichiana, qui a la capacité de résister à la rouille) en vue de procéder à des bioessais et de sélectionner les clones qui démontrent une tolérance à l'infection artificielle. Notre banque de cryoconservation de matériel génétique contient près de 800 génotypes hybrides sous forme de cellules embryogènes.

Collaborateurs

  • Y.S. Park (SCF-CCFB)
  • S. Mansfield (University of British Columbia)
  • P. Tanguay (SCF-CFL)
  • J. Russel (British Columbia Ministry of Forests and Range)
  • D. Noshad (SCF-CFP)
  • J.J. Liu (SCF-CFP)

Statut du projet

  • En cours
Dernière mise à jour :