Coupes sélectives

Amélioration des résultats financiers du secteur forestier au troisième trimestre

8 February 2016

Les résultats financiers des entreprises du secteur forestier canadien se sont rétablis au cours du troisième trimestre 2015. Les dix plus importantes entreprises forestières canadiennes cotées en bourse1 ont enregistré des bénéfices d’exploitation combinés de 476 millions de dollars, soit une hausse de 109 % par rapport au deuxième trimestre 2015, même si cela représente tout de même une chute de 9 % par rapport au troisième trimestre 2014. Individuellement, toutes ces entreprises ont également enregistré des bénéfices d’exploitation positifs. Ces résultats représentent une amélioration par rapport au trimestre précédent, au cours duquel seules sept entreprises avaient présenté des bénéfices d’exploitation.

Les ventes totales de ces dix entreprises ont atteint 8 milliards de dollars, soit une hausse de 6 % par rapport au trimestre précédent. Il s’agit des résultats de vente trimestriels les plus élevés depuis 2009.

Résultats financiers des plus importantes entreprises forestières canadiennes cotées en bourse

Ce graphique présente les résultats financiers trimestriels des dix plus importantes entreprises canadiennes de produits forestiers cotées en bourse, du troisième trimestre 2014 au troisième trimestre 2015. Les dix plus importantes entreprises forestières canadiennes cotées en bourse ont enregistré des bénéfices d’exploitation globaux de 476 millions de dollars.

Cette amélioration des résultats financiers du troisième trimestre 2015 est en partie due à la faiblesse relative de la devise canadienne, puisque le taux de change avait chuté de 6 %. Ces conditions font plus que compenser la conjoncture difficile pour les marchés des produits forestiers.

  • Dans le secteur des produits du bois, le prix composite Random Lengths au troisième trimestre 2015 du bois de charpente était 2 % inférieur à celui du trimestre précédent, tombant à des niveaux non enregistrés depuis début 2012. Cette situation provenait de la combinaison d’une faible demande chinoise (le volume des exportations de bois d’œuvre résineux vers la Chine a présenté une forte chute de 27 %) et d’une offre excédentaire en Amérique du Nord. D’un autre côté, le volume total des exportations de bois d’œuvre résineux canadien vers les États-Unis a augmenté de 4 % par rapport au trimestre précédent.
  • Parallèlement, les marchés mondiaux de pâte et papier ont été relativement faibles. Le prix moyen en Amérique du Nord de la pâte kraft blanchie de résineux du Nord a baissé d’environ 2 % par rapport à la moyenne du trimestre précédent. En Chine, plus important marché d’exportation de pâte du Canada, le prix moyen de la pâte kraft blanchie de résineux du Nord a chuté de 5 %.

Le marché du bois d’œuvre nord-américain devrait légèrement s’améliorer au quatrième trimestre 2015 du fait d’une demande nord-américaine relativement stable. Les marchés outre-mer devraient également reprendre; le marché du bois d’œuvre au Japon demeurerait stable alors que les conditions du marché en Chine présenteraient une légère amélioration. Les marchés mondiaux de la pâte devraient continuer à subir une pression à la baisse au quatrième trimestre 2015. Cependant, l’affaiblissement du dollar canadien devrait continuer à réduire les répercussions négatives de la faiblesse des marchés pour les entreprises forestières canadiennes.

1Notamment Domtar, Résolu, Cascades, West Fraser Timber, Canfor, Tembec, Norbord, Mercer, Catalyst et Western Forest Products.