Coupes sélectives

Les exportations de pâte de bois sont très stables

6 May 2013

Les exportations de pâte de bois du Canada sont stables depuis 2001, mais cette stabilité masque l’évolution lente (mais régulière) qui s’opère dans la composition des exportations en raison des tendances de la consommation.

Tendances des exportations de pâte du bois du Canada (1995-2012)

Ce graphique montre la valeur des exportations de pâte de bois du Canada au cours de la période de 1995 à 2012, y compris celles de la pâte kraft blanchie de résineux du Nord, de la pâte semi-mécanique, de la pâte pour transformation chimique et des autres produits de la pâte. La valeur des exportations est très stable depuis 2001 mais il y a eu une augmentation lente mais régulière des exportations de pâte pour transformation chimique et une baisse dans la catégorie « autre ».

Bien que les chiffres varient un peu d’une année à l’autre, la pâte kraft blanchie de résineux du Nord (60 %), la pâte semi-mécanique (15 %) et la pâte pour transformation chimique (10 %, en hausse) représentent ensemble 85 % environ des exportations de pâte de bois du Canada. Dans l’ensemble, les exportations de pâte de bois du Canada (en valeur) sont remarquablement stables : depuis 2001, le total des exportations a varié dans une fenêtre relativement étroite de 6,3 à 7,3 milliards de dollars (sauf en 2009, l’année de la récession) et le rendement au cours d’une année donnée est largement déterminé par des cycles de tarification relativement faciles à prévoir.

En dépit de la stabilité générale, il y a eu quelques changements dans la combinaison de produits. La pâte pour transformation chimique, en particulier, a triplé de valeur pour atteindre près de 800 millions de dollars en exportations annuelles au cours des dernières années. Les investissements dans l’accroissement de l’offre ont devancé la hausse de la demande mondiale, ce qui devrait entraîner une augmentation graduelle des volumes des exportations à des prix qui stagneront ou diminueront légèrement, de sorte que la valeur des exportations demeurera stable dans l’ensemble au cours des trois prochaines années, jusqu’à ce que la croissance reprenne au cours de la deuxième moitié de la décennie. Les autres catégories, qui se composent surtout de diverses pâtes mécaniques et de pâte kraft de bois de feuillus, déclinent constamment depuis dix ans. En termes de valeur, cette baisse a été compensée par la croissance de la pâte pour transformation chimique.

Pour la pâte kraft blanchie de résineux du Nord, la croissance stable des papiers à usage domestique et sanitaire, du papier d’emballage et des textiles a pu compenser une bonne partie du déclin de la demande de papiers d’impression et d’écriture en Amérique du Nord. La hausse de la demande de rayonne a stimulé la demande de pâte pour transformation chimique. En conséquence, cette tendance à la stabilité générale, aux cycles des prix des marchandises et au remplacement graduel de la pâte kraft de bois de feuillus et de la pâte mécanique par la pâte pour transformation chimique dans la physionomie des exportations du Canada devrait se maintenir dans un avenir prévisible.