Coupes sélectives

Est-ce que les prix des marchés à terme du bois d’œuvre sont utiles pour déterminer les prix futurs du marché?

3 May 2013

Les fluctuations des prix des marchés à terme du bois d’œuvre se voient souvent accorder une grande importance dans les commentaires des médias, qui les interprètent comme un signe qu’un déclin des prix du marché est imminent, en particulier lorsque les prix du marché sont élevés. Cependant, l’histoire récente porte à croire que les prix des marchés à terme du bois d’œuvre ne permettent pas de prédire les prix du marché futurs avec plus d’exactitude que les prix du marché actuels. Par exemple, si nous comparons le prix de règlement hebdomadaire moyen des contrats qui arrivent à échéance au prix du marché à la clôture du contrat qui arrive à échéance, nous voyons que, depuis mars 2003, l’écart moyen est de 7,9 %. Si nous utilisons le prix du marché actuel pour prédire les prix futurs du marché, l’écart moyen est moindre : 6,9 %. Comme il faut s’y attendre, plus le contrat qui arrive à échéance se rapproche de la clôture, plus les deux approches deviennent exactes (voir le Tableau 1).

Tableau 1 : Erreur moyenne (%) dans la prédiction des prix du marché
Semaines avant la clôture du contrat Erreur moyenne (prix des marchés à terme) Erreur moyenne (prix du marché)
8 11 % 10 %
7 10 % 9 %
6 9 % 8 %
5 8 % 7 %
4 8 % 7 %
3 7 % 6 %
2 5 % 4 %
1 4 % 3 %

De fait, une analyse effectuée au moyen de tests t unilatéraux montre que le prix du marché actuel est un indicateur plus fiable d’une manière statistiquement significative (les valeurs p étant comprises entre 0,04 et 0,06) que les prix des marchés à terme pendant les trois semaines qui précèdent la clôture du contrat. Pour utiliser une bonne analogie : pour de nombreux types de climat, le moyen le plus exact de prédire le temps qu’il fera demain consiste à prévoir simplement qu’il fera le même temps qu’aujourd’hui. Ce n’est peut-être que lorsqu’une grosse tempête arrive qu’une prévision météorologique détaillée est plus exacte qu’une prévision consistant à dire simplement que la météo sera la même demain qu’aujourd’hui. Ce qui revient à dire que bien qu’il vaille la peine de prendre garde à ce qui se passe sur les marchés à terme du bois d’œuvre, leurs fluctuations hebdomadaires ne devraient pas être utilisées comme indicateur principal de l’évolution des prix du marché.