Coupes sélectives

Destination des expéditions de bois d’œuvre de résineux du Canada

12 April 2013

Après avoir été éclipsés brièvement par le marché intérieur canadien, les États-Unis sont redevenus la destination la plus importante des expéditions canadiennes de bois d’œuvre de résineux à la fin de 2010. Ils représentent maintenant 41 % du total des expéditions canadiennes en volume, suivis de près par le marché intérieur canadien (37 %) et par la Chine (14 %) et le reste du monde (9 %).

Expéditions canadiennes de bois d’œuvre de résineux en 2003-2012 (total mobile sur 12 mois)

 La figure montre le total mobile sur 12 mois des expéditions canadiennes de bois d’œuvre de résineux par destination (États-Unis, Chine, reste du monde et Canada) pour la période de 2003 à 2012. On constate une baisse rapide des expéditions vers les É.-U. au cours de la période de 2007 à 2009 et une expansion rapide des expéditions vers la Chine au cours de la période de 2007 à 2011. Les autres marchés sont demeurés stables.

Le marché intérieur canadien et les marchés d’outre-mer autres que la Chine ont été des destinations stables à long terme pour le bois d’œuvre de résineux canadien et il n’y a eu que de petites baisses causées par la récession mondiale. Suite à l’effondrement du secteur américain du logement, le déclin rapide du marché américain a fait brièvement du marché intérieur canadien la destination la plus importante pour le bois d’œuvre canadien, pour la première fois de son histoire. Cependant, le lent rétablissement en cours de la demande américaine a permis au marché américain de redevenir la plus importante destination des expéditions. Les expéditions destinées à la Chine sont demeurées stables face à la hausse de la demande américaine et des prix.

Dans l’ensemble, les expéditions canadiennes de bois d’œuvre de résineux ont augmenté mais ne sont pas encore revenues à leurs moyennes historiques. En décembre 2012, le total mobile sur 12 mois de l’ensemble des expéditions de bois d’œuvre est revenu à 71 % de son niveau de décembre 2003, en hausse par rapport à un minimum de 57 % en janvier 2010.