Publications du Service canadien des forêts

Impacts of salvage logging on biodiversity: A meta-analysis. 2018. Thorn, S.; ...; Gauthier, S.; Hébert, C.; et al. J. Appl. Ecol. 55:279-289.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 38519

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1111/1365-2664.12945

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude, les chercheurs ont démontré que la coupe de récupération à la suite d’une perturbation naturelle avait pour effet de réduire considérablement la biodiversité des arbres, toutes espèces confondues, et d’altérer la composition des communautés vivantes, surtout celles associées aux arbres morts. Cet effet est principalement dû à la réduction de la quantité de bois mort à la suite de la coupe de récupération. De plus, la qualité du bois mort (c’est-à-dire, le degré de décomposition de la matière) peut aussi avoir des effets additionnels sur les espèces utilisant cette ressource.

Pour obtenir ces résultats, les chercheurs ont fait une méta-analyse impliquant des espèces de 24 groupes taxonomiques.

La fréquence et l’ampleur des perturbations naturelles ont augmenté au cours des dernières décennies et cette tendance risque de se poursuivre dans le contexte des changements climatiques. Les résultats de cette étude suggèrent de favoriser la rétention des arbres affectés par les perturbations lors des activités de récolte après des perturbations majeures.

Dernière mise à jour :