Publications du Service canadien des forêts

Anthropogenic influence on wildfire activity in Alberta, Canada. 2016. Robinne, F.-N.; Parisien, M.-A.; Flannigan, M. International Journal of Wildland Fire 25(11):1131-1143.

Année : 2016

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 37314

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1071/WF16058

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

L’exploitation rapide des ressources naturelles (le pétrole et le gaz, la foresterie, les mines) exerce une pression considérable sur la forêt boréale de l’Alberta, au Canada. Par conséquent, l’équilibre atteint entre les feux de forêt et les écosystèmes au cours des millénaires semble menacé. La façon spécifique dont l’activité humaine influe sur les feux de forêt dans cette région fait toujours l’objet de discussions. Nous avons abordé cette question en examinant la façon dont le climat et diverses activités humaines ont influé sur les feux de forêt en Alberta entre 1981 et 2010. Nos résultats démontrent que le climat est le grand responsable des feux dans la forêt boréale de l’Alberta et que l’activité humaine a plutôt eu tendance à les réduire. Nous avons toutefois constaté que les feux de forêt étaient plus fréquents aux abords périurbains. L’activité humaine, le volume lié au transport (routes et voies ferroviaires) et les liaisons routières nous ont permis d’améliorer significativement nos prévisions quant à la fréquence des feux de forêt. Nos résultats appuient la notion voulant que l’activité humaine ait tendance à réduire les feux naturels dans la forêt boréale, mais que les feux sont plus fréquents aux abords périurbains où le couvert forestier est toujours fortement continu (ou relativement peu fragmenté). Nos conclusions mettent en lumière le besoin d’incorporer l’incidence humaine dans les prévisions touchant les feux de forêt.

Dernière mise à jour :