Publications du Service canadien des forêts

Spruce Budworm (Lepidoptera: Tortricidae) Oral Secretions II: Chemistry. 2015. Leclair, G.; Williams, M.; Silk, P.J.; Eveleigh, E.S.; Mayo, P.D.; Brophy, M.; Francis, B. Environmental Entomology 44(6): 15-31-1543.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 37159

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

En tant qu’organismes sessiles, les plantes ont développé au cours de l’évolution différentes méthodes de défense contre les attaques et ont adapté leurs mesures de défense pour établir une distinction entre les dommages mécaniques et les insectes herbivores. L’une des façons que les défenses des plantes sont déclenchées est par les éliciteurs des sécrétions orales des insectes. Dans le cadre de cette étude, nous avons étudié la capacité de la tordeuse des bourgeons de l’épinette de deuxième instar (N2) [Choristoneura fumiferana (Clemens)] pour modifier les composés organiques volatils de quatre espèces de conifères [Abies balsamea Mill., Picea mariana (Miller) B.S.P., Picea glauca (Moench) Voss, Picea rubens (Sargent)] et nous avons constaté que les profils d’émission de tous les arbres hôtes ont été modifiés de façon drastique par les herbivores. Nous avons ensuite mené une enquête pour déterminer si certains des principaux éliciteurs (conjugués d’acide gras, β-glucosidase et glucose-oxydase) étudiés étaient présents dans les sécrétions orales de la tordeuse des bourgeons de l’épinette. Les conjugués d’acide gras (glutamine et acide glutamique) fondés sur les acides linolénique, linoléique, oléique et stéarique ont tous été observés en différentes quantités relatives. On n’a observé aucun conjugué d’acide gras hydroxylé, comme la volicitine. L’activité enzymatique du b-glucosidase a également été mesurée. Et il a été déterminé qu’il est présent dans les sécrétions orales de la tordeuse des bourgeons de l’épinette, tandis qu’on a trouvé aucune activité du glucose oxydase dans les glandes labiales de la tordeuse des bourgeons de l’épinette. Ces résultats démontrent que les larves N2 de la tordeuse des bourgeons de l’épinette ont la capacité de provoquer des émissions de composés organiques volatils chez les herbivores et que les sécrétions orales de la tordeuse des bourgeons de l’épinette contiennent des éliciteurs potentiels pour induire ces réactions de défense. Ces données seront utiles pour évaluer plus en détail si ces éliciteurs peuvent induire séparément la production de composés organiques volatils précis et d’étudier les avantages de ces émissions pour la plante le cas échéant.

Résumé en langage clair et simple

De nombreuses études ont révélé que les sécrétions orales de certaines espèces de chenilles contiennent des substances chimiques qui peuvent pousser les plantes à se défendre contre l’attaque de ces mêmes chenilles. Dans la présente étude, nous avons examiné la capacité de la larve (phase de chenille) de la tordeuse des bourgeons de l'épinette à provoquer la modification des odeurs (composés volatils) libérées par le sapin baumier et l’épinette. Nous avons observé que les senteurs produites par tous les arbres étaient considérablement modifiées après que la tordeuse s’y est nourrie. Nous avons ensuite étudié si les sécrétions orales qui étaient produites par la tordeuse pendant son alimentation sur des arbres contenaient certains des composés produits par d’autres espèces de chenilles qu’on sait avoir pour effet de pousser certaines plantes à produire certaines senteurs. Il a été déterminé que les sécrétions orales de la tordeuse contiennent certains de ces composés importants, indiquant que la tordeuse peut provoquer des réactions de défense chez les arbres lorsqu’elle s’en nourrit. La prochaine étape est de déterminer lesquelles de ces substances déclenchent les réactions de défense, poussant les arbres à produire certaines senteurs qui aident à attirer vers eux les ennemis naturels (parasites et prédateurs) et poussent ces derniers à attaquer et à tuer la tordeuse.

Dernière mise à jour :