Publications du Service canadien des forêts

Using native willows for site reclamation. 2015. Mosseler, A. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service - Atlantic Forestry Centre, Impact Note 59.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 36775

Langue : Anglais / Français

Séries : Note d'impact (CFA - Fredericton)

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

Le Canada compte 76 essences de saules indigènes réparties dans chaque région du pays. Le saule est habituellement l’une des premières essences à apparaître après des perturbations et il peut survivre sur des sites qui se révèlent souvent difficiles pour d’autres essences.

Résumé en langage clair et simple

Le Canada compte 76 espèces de saules indigènes réparties dans chaque région du pays. Le saule est habituellement une des premières essences à coloniser les milieux perturbés et peut survivre sur des sites qui se révèlent souvent peu favorables pour d’autres espèces. Des clones provenant de populations naturelles de huit espèces de saules indigènes ont été recueillis au Nouveau-Brunswick, en Ontario et au Québec et plantés sur les morts-terrains de schiste d’une ancienne mine de charbon au Nouveau-Brunswick, au Canada. Le site, caractérisé par de faibles quantités de matière organique et concentrations d’azote et un pH acide oscillant entre 3,6 et 6,8, était jugé de piètre qualité. Le saule de l’intérieur (Salix interior) et le saule à tête laineuse (S. eriocephala) ont présenté les meilleurs taux de croissance et de survie. Les clones qui avaient été présélectionnés d’après les résultats d’essais effectués antérieurement sur le terrain ont mieux performé que les clones sélectionnés directement parmi des populations naturelles. Ces résultats démontrent qu’en sélectionnant les clones sur la base d’essais préalables effectués sur le terrain, on peut améliorer rapidement la performance des clones, même en présence de conditions hostiles. Le saule de l’intérieur semble présenter un bon potentiel pour la remise en état des sites d’exploitation de sables bitumineux parce qu’il envahit et colonise naturellement les résidus de sable bitumineux en Alberta.

Également disponible sous le titre :
Utilisation de saules indigènes pour la mise en valeur des sites (Anglais / Français)

Dernière mise à jour :