Publications du Service canadien des forêts

Effects of Ascophyllum nodosum extract application in the nursery on root growth of containerized white spruce seedlings. 2013. MacDonald, J.E.; Hacking, J.; Weng, Y.; Norrie, J. Canadian Journal of Plant Science 93: 735–739.

Année : 2013

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 34939

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.4141/CJPS2012-268

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Lors de cette étude préliminaire, on a inondé les racines de plantules de Picea glauca avec un extrait liquide commercial d'Ascophyllum nodosum ajouté à un engrais de finition (8N-20P-30K) aux taux suivants : 1:500, 1:250, 1:125 et 1:75. L'application de l'engrais seul a servi de témoin. Le mélange a été appliquéquatre ou huit fois pendant une période de 17 ou de 43 jours, respectivement. Comparativement au traitement témoin, tous les taux d'application avaient réduit la longueur totale du système racinaire de 44 à 54 % à la mi-octobre. Après entreposage au froid puis croissance dans des conditions favorables pendant 21 jours au printemps, les taux d'application de 1:125 et de 1:75 ont respectivement entraîné une augmentation du nombre de racines blanches émergeant de la douille de tourbe intacte de 42 % et de 63 %.

Résumé en langage clair et simple

Nous avons appliqué diverses concentrations d’un supplément d’algues à des semis d’épinette blanche durant leur culture en pépinière, à la fin de l’été. Au printemps suivant, nous avons fait pousser les semis durant plusieurs semaines dans une serre avant de compter les nouvelles racines. Les semis ayant reçu deux doses de supplément ont vu leur nombre de nouvelles racines, par rapport à ceux qui n’avaient pas reçu de supplément. Cela suggère qu’un supplément d’algues à la pépinière peut augmenter la croissance des racines après la plantation du printemps sur les terres forestières cultivées. Les nouvelles racines fournissent de l’eau aux semis récemment plantés et elles sont essentielles à leur survie. Au fur et à mesure que le climat change et que les épisodes de sécheresse printanière se font plus fréquents, une forte croissance des racines sera essentielle à la survie des nouvelles plantations. La récolte de ces plantations fournit du bois à l’industrie forestière, qui soutient l’économie canadienne.

Dernière mise à jour :