Publications du Service canadien des forêts

Within-crown distribution, attack, and germination of Curculio occidentis-damaged and Cydia latiferreana-damaged Garry oak acorns in Victoria, British Columbia, Canada. 2012. Otvos, I.S.; Mills, D.A.; Conder, N. The Canadian Entomologist 144: 419-434.

Année : 2012

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 33769

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.4039/tce.2012.43

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

Le chêne blanc de Garry, Quercus garryana Douglas ex Hooker (Fagaceae), fait partie d'un écosystème unique de Colombie-Britannique, Canada, qui est riche en espèces de plantes rares et en péril. Le recrutement du chêne de Garry est essentiel à la survie de cet écosystème; c'est pourquoi les effets de Curculio occidentis (Casey) (charançon du noisetier; Coleoptera: Curculionidae) et de Cydia latiferreana (Walsingham) (mélissope des glands; Lepidoptera: Tortricidae) sur la germination des glands deviennent de grand intérêt. Ensemble ces deux insectes infestent respectivement 80.7%, 75.1% et 51.3% des glands récoltés en 1996, 1997 (années de production faible) et 1998 (année de production élevée). L'infestation des mélissopes des glands ne varie pas en fonction de la hauteur de la cime des arbres. L'infestation du charançon du noisetier ne varie pas en fonction de la hauteur de la cime durant les années de faible production; cependant, on trouve plus de glands infestés par le charançon du noisetier dans les étages inférieurs des arbres que dans les étages moyens et supérieurs durant les années de forte production. Les glands fortement endommagés ne germent pas et les glands qui sont légèrement à modérément endommagés par l'alimentation des insectes ont un succès de germination inférieur à celui des glands intacts, mais la croissance des jeunes plants issus des glands légèrement à modérément endommagés n'est pas affectée. Notre étude montre, pour la première fois, que ces deux espèces d'insectes infestent une forte proportion des glands du chêne de Garry encore sur les arbres en Colombie-Britannique et que des dommages faibles à modérés ont relativement peu d'impacts sur la croissance des jeunes plants.