Publications du Service canadien des forêts

Aerial forest herbicide application: comparative assessment of risk mitigation strategies in Canada. 2012. Thompson, D.; Leach, J.; Noel, M.; Odsen, S.; Mihajlovich, M. The Forestry Chronicle 88(2):176-184.

Année : 2012

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 33731

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

L’utilisation de phytocides en aménagement forestier est l’objet d’une controverse à cause des risques potentiels qu’ils peuvent engendrer au niveau de la santé des humains et de l’environnement. Les provinces où l’on retrouve une forte utilisation de phytocides forestiers sont au coeur de cette évaluation comparative des stratégies de réduction des risques lors de la pulvérisation aérienne de phytocides forestiers. Cet article présente les procédures de réduction des risques au niveau de la prescription du traitement, de la planification du traitement et de l’obtention des permis et de la réalisation des travaux, le tout en fonction des obligations légales et réglementaires. Les trois principales provinces en termes d’utilisation ont des niveaux élevés de réduction des risques qui sont comparables, incluant des exigences précises sur le plan d’utilisation de phytocides, l’utilisation de systèmes électroniques de guidage, des zones tampons pour la protection des espaces écologiquement sensibles, des vols de reconnaissance précédant la pulvérisation et une vérification à la suite de la pulvérisation. Des différences appréciables résultent de l’utilisation d’aéronef à voilures tournantes, de l’utilisation de buses de vaporisation à faible dérive, de la rigueur appliquée lors de la calibration de la pulvérisation et de l’utilisation d’appareils de surveillance au sol pour effectuer un suivi précis des conditions météorologiques. Ces techniques sont principalement utilisées en Alberta et font partie des pratiques adéquates d’aménagement. L’utilisation constante de systèmes validés de dispersion aérienne et d’aide à la prise de décision (par ex., AgDisp, SprayAdvisor) est recommandée, compte tenu qu’elle pourrait, dans plusieurs circonstances, apporter une valeur ajoutée significative aux méthodes de réduction des risques qu’elles soient générales ou spécifiques à certaines régions. Les auteurs sont d’avis que les pulvérisations aériennes de phytocides telles que réalisées dans les trois juridictions où ce mode d’application est majoritairement utilisé, respectent adéquatement la santé des humains et de l’environnement.