Publications du Service canadien des forêts

Influence of herbaceous and wood competition on white pine regeneration in a uniform shelterwood. 2011. Pitt, D.G.; Morneault, A.; Parker,W.C.; Lanteigne, L.; Hoepting, M.K.; Stinson, A. The Forestry Chronicle 87:653-668.

Année : 2011

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 33070

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Nous avons etudie les effets du contrdle de la vegetation herbage et ligneuse sur la survie et la croissance de semis planted et naturels depinblanc (Pinus strobus L.) aucours des six armies decroissance qui ontsuivi une exploitation selon un mode de regeneration par coupes progressives uniformes sur deux sites independants. A la suite dun scarifiage par chaine, des semis de pin blanc ont ete plantes selon un espacement de 2 m pour accroitre la regeneration naturelle (densite relative complete et > 3000 semis par ha). Le contr61e de la vegetation herbacee comportait la suppression des graminees, des plantes herbacees, des fougeres et des arbrisseaux de faible taille et a ete effectue lannee memede la plantation, deux ans ou quatre ans apres.Lecontr61e de la vegetation ligneusecomportait la coupe de tous les arbrisseaux de grande tailleet des feuillus et a ete realise au moment de la plantation,&la fin de la secondeou de la cinquiemeannee de croissance ou pas du tout. La croissancedes semis de pin blanc sest avereeetre positive selon la duree accrue de controle de la vegetation herbacee, mais ellea ete negative dans le cas du controle retarde de la vegetation ligneuse. Lemaximum de croissance na ete atteintque lorsquelesdeux typesde contrdleavaient ete effectues. Aucours des sixpremieres annees de developpement, la croissance en hauteur etait pr£sdu double de celle des pins constituant la regeneration naturelle, peu importe les traitements de controle. L2tude indique qu'une regeneration reussie en pin blanc peut etre realisee en effectuant une edaircie par le bas afin de permettre un ensoleillement completde 50% a 60% du sous-etage, suivie dune suppression planifiee et native de la vegetation ligneuse et herbacee afinde maintenir des niveaux optima densoleillement et reduire la competition pour lacces kleau et aux elements nutritifs contenus dans le sol.

Dernière mise à jour :