Publications du Service canadien des forêts

Fungal colonization of aspen roots following mechanical site preparation. 2003. Pankuch, J.M.; Blenis, P.V.; Lieffers, V.J.; Mallett, K.I. Canadian Journal of Forest Research 33: 2372-2379.

Année : 2003

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 24226

Langue : Anglais

Résumé

La colonisation des racines de peuplier faux-tremble (Populus tremuloides Michx.) par les champignons a été étudiée en forêt boréale mélangée dans des sites qui avaient subi une préparation mécanique à l'aide de trancheuses à disques ou de dessoucheuses à griffe 8 à 10 ans plus tôt pour favoriser la régénération de l'épinette blanche (Picea glauca (Moench) Voss). Un relevé des blessures aux racines a permis de déterminer que Armillaria sinapina Bérubé & Dessureault et Armillaria ostoyae (Romagn.) Herink étaient tous deux des pathogènes de racines du peuplier faux-tremble. Cependant, A. sinapina était plus fréquemment associé aux blessures que A. ostoyae. Armillaria ostoyae était plus souvent présent dans les racines exemptes de blessures. Soixante pour cent des blessures infectées par A. sinapina n'étaient pas compartimentées et les probabilités d'une infection par A. sinapina n'augmentaient pas proportionnellement à la dimension des blessures. Des champignons pathogènes autres que Armillaria étaient rarement associés aux blessures aux racines. Les racines coupées étaient associées aux sillons; les racines éraflées étaient situées tant dans les sillons qu'entre ceux-ci peu importe la technique de préparation du site utilisée (dessoucheuse à griffe vs trancheuse à disques).