Publications du Service canadien des forêts

Anthocyanins of jack pine (Pinus banksiana) seedlings. 2002. Nozzolillo, C.; Isabelle, P.; Andersen, O.M.; Abou-Zaid, M.M. Canadian Journal of Botany 80: 796-801.

Année : 2002

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 20593

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

La couleur pourpre que prennent les aiguilles des plants de pin gris des pépinières forestières, à l'automne, est occasionnée par la production d'au moins cinq pigments anthocyaniques : cyanidine 3-O-glucoside (80 %), delphidine 3-O-glucoside (8 %), péonidine 3-O-glucoside (8 %), pétunidine 3-O-glucoside (3 %), et malvidine 3-O-glucoside (trace). Les ramilles supportant les aiguilles produisent également un tel ensemble de pigments. La totalité du spectre des pigments est produite dès la première exposition au gel. Les proanthocyanidines constituent une caractéristique des phénols aciculaires et les auteurs soulèvent la possibilité de leur implication dans le phénomène de la coloration pourpre suite au gel. La couleur rouge de l'hypocotyle des graines récemment germées résulte d'un mélange des mêmes pigments.