Publications du Service canadien des forêts

Automated methods for atmospheric correction and fusion of multispectral satellite data for national monitoring. 2002. Bhogal, A.S. (Pal); Goodenough, D.G.; Chen, H.; Hobart, G.; Rancourt, B.; Murdoch, M.; Love, J.; Dyk, A. Pages 1316-1319 (Vol. 3) in IGARSS 2002, Proceedings: IEEE International Geoscience and Remote Sensing Symposium and the 24th Canadian Symposium on Remote Sensing. June 24-28, 2002, Toronto, Canada. IEEE, Piscataway, New Jersey.

Année : 2002

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 20542

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

Le projet L'Observation de la Terre pour le développement durable des forêts (OTDD) a pour objet la surveillance des forêts canadiennes à partir de l'espace. Le Canada englobe 10 % des forêts de la planète. Les premiers efforts de l'OTDD sont consacrés à la cartographie de la couverture terrestre, des changements forestiers et de la biomasse forestière ainsi qu'à la mise au point de méthodes automatisées. Il faut plus de 500 scènes LANDSAT TM ou ETM+ pour couvrir l'ensemble des forêts canadiennes. L'analyse de données satellitaires multitemporelles exige des procédures automatisées pour la conversion des données en unités communes de radiance exoatmosphérique ou de réflectance au sol. Au cours des dix prochaines années, l'OTDD utilisera divers capteurs Landsat (optiques) et Radarsat. Comme les données auxiliaires et satellitaires existent en plusieurs formats, des processus adaptables doivent être mis au point pour l'intégration et le traitement des données. Plusieurs sources canadiennes et américaines ont des données anciennes LANDSAT TM et ETM+ disponibles dans un certain nombre de formats. Dans cette communication, nous présentons un système automatisé de gestion des processus d'étalonnage et de correction atmosphérique des données LANDSAT TM et ETM+ pour la création de jeux de données prêts à être analysés pour des produits OTDD. En se fondant sur des attributs forestiers connus (données SIG et mesures sur le terrain), nous avons validé sur un site test dans île de Vancouver (Colombie-Britannique) les résultats de nos études sur la variabilité du signal spectral en considérant la radiance au capteur et la réflectance au sol pour les capteurs TM et ETM+ de Landsat. Nous proposons une stratégie pour corriger et fusionner les données multisources et multitemporelles pour les besoins de l'OTDD. 

Dernière mise à jour :