Publications du Service canadien des forêts

Improving the stability of oriented strand board manufactured from mountain pine beetle wood. 2009. Semple, K.; Cullis, I.; Evans, P. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Working Paper 2009-18. 61 p.

Année : 2009

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 31194

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Le panneau de lamelles orientées (OSB) représente une grande partie du marché du revêtement et de sous-couche de faux plancher; toutefois, à cause de sa faible stabilité dimensionnelle lorsqu'il est exposé à l'humidité, il n'a pas complètement remplacé le panneau de contreplaqué. La fabrication de panneaux OSB constitue l'un des principaux moyens de récupérer la valeur du bois d'arbres tués par le dendroctone du pin ponderosa (DPP). De grandes quantités de bois d'arbres tués par le DPP ont déjà été transformées en panneaux OSB dans l'Ouest canadien. Les principales difficultés liées à l'utilisation d'arbres tués par le DPP pour en faire des panneaux OSB consistent en la sécheresse des billes, une plus grande fragilisation et la propension du bois à se briser en fragments plus petits au cours de la production de lamelles OSB, réduisant ainsi la résistance à l'humidité et la stabilité dimensionnelle du composite. La réhydratation des billes et la modification des schémas de pressage pour les panneaux OSB ont permis au bois d'arbres tués par le DPP d'être utilisé dans la production de contreplaqués; néanmoins, il reste tout de même à élaborer des solutions pratiques au problème lié au niveau élevé d'absorption d'eau et au gonflement en épaisseur des contreplaqués. Dans le cadre du projet, on a examiné toute une gamme de différentes technologies de revêtements et de produits hydrofuges visant à réduire l'absorption de l'humidité et le gonflement en épaisseur des panneaux OSB faits de bois d'arbres touchés par le DPP. Nous nous sommes rendu compte que l'huile de lin mélangée à des microsphères de cire ou de plastique expansible offrait une résistance très efficace à l'absorption d'eau et au gonflement en épaisseur, à court terme, mais que la protection à plus long terme était compromise par la détérioration graduelle de l'huile de lin par l'eau. Les méthodes industrielles d'application de revêtements, y compris l'atomisation et l'application au rouleau à grande vitesse, ont été mises à l'essai pour l'application de matériaux hydrofuges microstructurés, des huiles et des revêtements séchés par ultraviolet à la surface des panneaux OSB.

Dernière mise à jour :