Publications du Service canadien des forêts

Impact of mountain pine beetle-attacked lodgepole pine logs on veneer processing. 2009. Wang, B.; Dai, C. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Working Paper 2009-12. 18 p.

Année : 2009

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 30961

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Essais en usine pilote et des essais en usine ont été réalisées afin de quantifier l'impact de l'utilisation du pin tordu latifolié (Pinus contorta Douglas) attaqué par le dendroctone du pin ponderosa (DPP) sur la production de placage de bois vert, et de déterminer si elle a un sens économique à trier et à transformer les billes DPP à partir de billes blanches normales de mélange SPF (épinette, pin tordu, le sapin subalpin) pour la fabrication de contreplaqué. Les résultats ont démontré que le séchage des billes, le conditionnement impropre des rondins, et le déroulage de placage contribuent à la rupture d'un ruban de placage, et, en retour, à la perte de rendement en placage à l’étape verte dans la production du bois DPP. En comparaison avec les contrôles placages verts SPF, placage vert DPP a une plus faible teneur en humidité (MC) avec une plus petite variation. Le placage DPP peut être fixé plus étroit avec un équivalent de 1% d'augmentation dans la récupération fait de leur petite retrait en largeur, en étant triés avec plus de précision ne nécessitant que deux catégories de bois: le duramen et la sève claire. Le placage DPP peut également être séché rapidement avec une réduction des temps de séchage d'environ 25% pour le placage de duramen et 35% pour le placage de la sève claire. Toutefois, en raison de l'accroissement du volume de feuilles étroites aléatoire et déchets est passé de la manutention manuelle et la composition, le recouvrement net de les billes DPP est d'environ 8% inférieur à celui des billes contrôles SPF. En outre, la couleur de la facette DPP coloré est allégé après séchage, mais elle provoque encore des interférences avec le classement visuel. Puisque le bois DPP est unique avec son teneur en humidité et les caractéristiques de traitement, il est recommandé qu'il soit trié dans le chantier de billes que sa proportion atteint environ 10% du total des billes obtenues.

Dernière mise à jour :