Publications du Service canadien des forêts

Minimizing the Impact of Mountain Pine Beetle Veneer on Plywood Glue Dry-Out and Delamination. 2008. Xu, H.; He, G.; Dai, C. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Working Paper 2008-12. 16 p.

Année : 2008

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 28991

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Le délaminage représente à l'heure actuelle 85 % des plaintes des clients au sujet du contreplaqué en tant que produit pour faux-planchers. Cela constitue un problème grave pour de nombreuses usines de fabrication de contreplaqué. La siccité du placage attaqué par le DPP, conjuguée à l'incapacité de séparer le bois tué par le DPP des autres essences traitées dans une usine, peut donner lieu à des problèmes de surséchage et de température élevée du placage, ce qui exacerbe davantage le séchage de la colle et le délaminage ultérieur des panneaux. Étant donné qu'à l'avenir, jusqu'à 50 % de l'approvisionnement en billes des usines pourrait provenir de bois tué par le DPP, une stratégie de fabrication qui reflète ce changement de la matière brute s'impose.

Le présent projet d'observation quantifie l'incidence des principaux paramètres de la fabrication du contreplaqué avec des placages attaqués par le DPP sur l'assèchement de la colle et la qualité de liaison. Une méthode de pressage en plusieurs étapes est utilisée dans la fabrication du contreplaqué avec des placages attaqués par le DPP afin de limiter les conséquences de l'assèchement de la colle sur les propriétés de liaison du contreplaqué. Les conclusions et recommandations qui suivent sont tirées de cette étude fondée sur des analyses en laboratoire :

  1. Le contreplaqué fabriqué avec des placages bleuis et non bleuis par le DPP ne montrait pas de différence importante d'assèchement de la colle ou de qualité de liaison. Il n'est donc pas nécessaire de trier les placages bleuis et les placages non bleuis.
  2. De tous les principaux facteurs, le temps d'assemblage est celui qui a la plus grande incidence sur l'assèchement de la colle et la qualité de liaison. Il faut éviter un temps d'assemblage trop long (25 min) pour minimiser l'assèchement de la colle.
  3. Les caractéristiques du placage, y compris l'humidité et la température, ont aussi une grande incidence sur l'assèchement de la colle et la qualité de liaison. Un pourcentage d'humidité approprié (3 à 5 %) et une température adéquate (environ 21 °C) réduisent considérablement l'assèchement de la colle, comparativement à des placages plus secs et à température plus élevée.
  4. La vitesse à laquelle la colle est appliquée est aussi un facteur ayant une incidence positive sur l'assèchement de la colle et la qualité de liaison, mais ce facteur n'a pas eu une grande incidence pendant ce projet d'observation.
  5. Les facteurs de pressage à chaud, comme la pression, la température et le temps de pressage ont eu moins d'incidence sur l'assèchement de la colle comparativement aux caractéristiques de placage et aux paramètres d'assemblage. Toutefois, le fait d'augmenter la température, la pression et le temps de pressage pourrait aider à réduire l'assèchement de la colle découlant du mauvais état du placage et de la lenteur de l'assemblage.
  6. Comparativement à la méthode de pressage classique en une étape, la méthode de pressage en plusieurs étapes a produit une plus grande qualité de liaison, ce qui signifie que le contreplaqué attaqué par le DPP est plus résistant à l'épreuve de ruptures sans perte d'épaisseur. Nous recommandons à l'industrie du contreplaqué de modifier ses presses afin de les adapter à cette nouvelle méthode de pressage.
Dernière mise à jour :