Publications du Service canadien des forêts

Temporal change in wood quality attributes in standing dead beetle-killed lodgepole pine. 2008. Magnussen, S.; Harrison, D. The Forestry Chronicle 84(3): 392-400.

Année : 2008

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 28867

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

Le nombre et la taille des blessures, le niveau d'humidité dans le bois, l'étendue de la décoloration, de la carie et de la pourriture ont été étudiés lors de l'analyse des tiges effectuées dans 360 peuplements mûrs ravagés par le dendroctone du pin lodgepole encore sur pied. Les arbres provenaient de trois régions du centre de la Colombie-Britannique (Burns Lake, Quesnel et Vanderhoof) Chaque région était représentée par 14 à 16 zones d'échantillonnage (peuplements) répartis uniformément parmi trois régimes hydriques du sol (sec, mésique et humide). L'année de la mort a été estimée par l'analyse des anneaux des arbres, les informations locales et les cartes d'inventaire des insectes et des maladies. Un nombre approximativement égal d'arbres étaient morts depuis un ou deux ans, depuis trois ou quatre ans ou depuis cinq ans et plus. Au cours des cinq premières années suivant la mort causée par le dendroctone, le nombre de blessures par arbre a augmenté de 2,5 à 10,2 et la profondeur moyenne des blessures est passée de 4,3 à 5,1 cm. Les blessures étaient plus profondes, plus larges et plus longues sur les stations sèches que sur les stations mésiques et humides. Le niveau d'humidité dans l'aubier et le bois de coeur était près du niveau de saturation des fibres (30 %) un an après la mort et continuait de diminuer à un taux d'environ 1,7 % par an. Tant l'incidence que l'étendue (par rapport à la surface terrière) de la carie et de la pourriture ont augmenté significativement en fonction du temps écoulé depuis la mort. Tous les arbres montraient un important bleuissement du bois. La détérioration de la qualité du bois était plus rapide au cours des deux ans suivant les ravages de l'insecte.

Dernière mise à jour :