Publications du Service canadien des forêts

Public Perceptions of Mountain Pine Beetle Management Alternatives. 2008. Meitner, M.; Berheide, Daniel; Nelson, John; Sheppard, S. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, B.C. Mountain Pine Beetle Working Paper 2008-06. 66 p.

Année : 2008

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 28326

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Les techniques modernes de visualisation des forêts se sont révélées inestimables pour les aménagistes forestiers en permettant à ces derniers de représenter visuellement les différents scénarios de gestion qui sont autrement représentés à l'aide de statistiques abstraites. Dans le cadre du présent projet, nous avons développé la capacité technique de pousser plus loin les techniques actuellement utilisées pour la production de plus en plus automatisée d'images d'une qualité quasi photographique qui représentent les changements proposés à l'échelle du paysage au cas actuel d'infestation de dendroctone du pin. Ces représentations visuelles ont été ensuite utilisées dans une série d'expériences structurées sur la perception qui nous aident à mieux comprendre les dimensions sociales liées à l'acceptabilité de telles mesures d'aménagement. On a ainsi étudié les questions suivantes : l'acceptabilité auprès du public des différentes options d'aménagement possibles, les croyances entretenues par le public quant à l'origine de cette infestation et la façon dont ces croyances servent de cadre aux buts considérés appropriés pour l'aménagement forestier après l'infestation, ainsi que les perceptions des effets et des stratégies d'atténuation qui leur sont associées sur les valeurs non marchandes et sur les valeurs autres que le bois, notamment l'aspect esthétique et le potentiel récréatif. Outre le développement de notre capacité technique, l'étude a produit les principaux résultats suivants : 1) Les répondants sont clairement favorables à une réexploitation accrue; 2) Le public semble savoir peu de choses sur les mesures particulières prises pour gérer les effets du dendroctone du pin; 3) L'option qui consiste à reboiser les zones de coupe avec des espèces mixtes représente l'option privilégiée. Les échantillons de Prince George et de Kelowna ont fourni des réponses comparables dans la plupart des cas, mais les participants de Prince George se sont dits plus vulnérables en tant que collectivité, alors que les participants de Kelowna se sont montrés plus optimistes quant à la capacité de leur collectivité à résister à la tempête.

Dernière mise à jour :