Publications du Service canadien des forêts

Dawson Creek Mountain Pine Beetle Spread Analysis: Application of the SELES-MPB Landscape-Scale Mountain Pine Beetle Model in the Dawson Timber Supply Area and Tree Farm Licence 48. 2007. Fall, A.; Shore, T.L.; Riel, W.G. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, B.C. Mountain Pine Beetle Initiative Working Paper 2006-18. 22 p.

Année : 2007

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 26793

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Le modèle paysager de Dawson Creek a été mis au point afin d'évaluer l'impact des activités de cette lutte contre le dendroctone du pin ponderosa sur la région de Dawson Creek en Colombie-Britannique (la zone étudiée comprend la zone d'approvisionnement en bois de Dawson Creek, la licence de propriété forestière 48 et les parcs de la région) et d'analyser la propagation potentielle de la flambée actuelle de dendroctone dans la région et dans la forêt boréale de l'Alberta. Utilisant les meilleurs renseignements disponibles tirés de l'inventaire, des données météorologiques, des activités de lutte et des cartes représentant l'infestation par le dendroctone, le projet du modèle paysager de Dawson Creek prévoit une prolifération annuelle du scolyte. Différents scénarios ont été analysés afin d'évaluer les effets prévus de la lutte, ainsi que des hypothèses relatives au climat et aux pressions externes que subit le dendroctone, notamment : (vii) Les conditions de départ, d'après les résultats de l'étude de 2004 ou de 2005. (viii) On a supposé plusieurs niveaux de pressions externes sur le dendroctone : aucune (hypothèse du monde clos), pression aux niveaux de 2004 et pression dynamique calculées à l'aide du modèle BCMPB (BC Provincial Scale Mountain Pine Beetle Model) (Eng et al., 2005). (ix) Les conditions climatiques favorables au dendroctone ont été établies à partir des moyennes historiques récentes (de 1970 à 2000) ou des moyennes estimées dans un avenir rapproché (de 2000 à 2030). (x) Les solutions de lutte comprenaient la lutte générale contre le dendroctone (c.-à-d., semblable à ce qui se passe dans le reste de la province), les pratiques actuelles, des activités de récupération seulement, et aucune lutte (pas de récolte ou de traitements sélectifs des arbres). (xi) Le niveau de récolte appliqué était soit celui de la coupe annuelle autorisée, soit une augmentation de 50 %. (xii) Les niveaux de coupe ou de brûlé s'appuyaient sur les niveaux de 2005, les objectifs actuels ou d'autres niveaux afin d'évaluer le rôle des coupes et des brûlés dans la lutte contre l'infestation.

Cette étude était principalement axée sur les effets à court terme (dix années d'infestation). Le scénario de référence représentait les activités de lutte actuelles dans les conditions des changements climatiques avec des pressions externes dynamiques. Cette analyse portant sur plus de 60 scénarios, l'un des défis était de déterminer des méthodes claires pour présenter les résultats. En règle générale, l'analyse a indiqué que la lutte contre le dendroctone dans la région de Dawson Creek pourrait avoir un effet significatif sur la propagation et l'impact du dendroctone du pin ponderosa au cours des dix prochaines années si l'on peut maintenir les niveaux élevés de coupe et de brûlé ainsi que les études. Ces résultats ne s'appliquent qu'aux conditions (inventaire forestier et infestations par le dendroctone actuels) et aux activités de lutte particulières à la zone d'étude. Ils dépendent notamment considérablement des hypothèses sur les pressions externes relatives à la flambée principale, telles qu'elles ont été évaluées à l'aide d'une projection à l'échelle de la province. Si on peut maintenir les populations de dendroctone à un niveau faible jusqu'à ce que la flambée principale diminue (ce qui devrait se produire dans les cinq prochaines années en raison de la disponibilité des hôtes), la lutte devrait permettre de limiter les pertes les plus graves dans la région de Dawson Creek. En raison des incertitudes inhérentes aux données du modèle et à la compréhension des processus clés, il est préférable d'utiliser les résultats pour comparer les différences relatives entre les scénarios plutôt que comme des prédictions exactes.

Dernière mise à jour :