Publications du Service canadien des forêts

Quantifying Lumber Value Recovery from Beetle-killed Trees. 2006. Orbay, L.; Goudie, D. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Initiative Working Paper 2006-09. 32 p.

Année : 2006

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 26289

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Résumé

Optitek est un outil élaboré par Forintek pour simuler le fonctionnement d’une scierie; on l’a utilisé pour estimer le rendement en bois et en produits de récupération à partir d’un échantillonnage de billes ayant des défauts engendrés par le passage du dendroctone du pin ponderosa. On a eu recours à un modèle de scierie typique de l’Intérieur de la Colombie-Britannique, qui produit du bois à dimensions spécifiées au moyen des technologies utilisées en ce moment dans cette industrie, pour traiter les données relatives aux billes, premièrement celles sans défaut et ensuite celles comportant des défauts. Les rendements calculés en ce qui a trait à la valeur relative résultante ont montré une perte de valeur causée par le passage du dendroctone. Les gerces dans une bille sont le défaut le plus important et un indice de sévérité de la gerce a été mis au point pour diviser une bille échantillon en fonction de l’ampleur des dommages. Une corrélation existe entre les gerces causées par le passage du dendroctone — mesure établie par l’indice de sévérité de la gerce — et la valeur des produits fabriqués à partir des billes.

La simulation du fonctionnement d’une scierie a également permis d’estimer les gains éventuels associés à la récupération de la valeur et rendus possibles par l’utilisation de technologies émergentes et novatrices de traitement du bois. Le modèle de fonctionnement d’une scierie a été modifié pour simuler l’utilisation de scanneurs et d’optimiseurs capables de déceler les défauts et d’évaluer leurs répercussions au moment de la génération de solutions optimales en ce qui concerne le débitage. Les données décrivant les billes endommagées ont été analysées de nouveau à l’aide du modèle de scierie mis à jour. Les résultats ont montré des rendements considérablement plus élevés que ceux obtenus à l’aide du modèle de fonctionnement d’une scierie ayant recours aux technologies en cours actuellement.

Le modèle de fonctionnement d’une scierie Optitek et l’indice de sévérité de la gerce s’avèrent être des outils prometteurs d’aide à la décision et de recherche qui, une fois raffinés, permettront une évaluation plus précise des possibilités économiques que le pin tordu latifolié endommagé par le dendroctone du pin ponderosa présente en fonction des défauts externes visibles des billes.

Dernière mise à jour :