Publications du Service canadien des forêts

Review and synthesis of potential hydrologic impacts of mountain pine beetle and related harvesting activities in British Columbia. 2005. Helie, J.F.; Peters, D.L.; Tattrie, K.R.; Gibson, J.J. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Initiative Working Paper 2005-23. 26 p.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 25684

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

L'infestation de dendroctones du pin qui ravage actuellement la Colombie-Britannique a débuté en 1994 et constitue la plus importante épiphytie du genre jamais enregistrée. En 2003, on estimait à 164 millions de mètres cubes le volume de peuplements décimé par cette infestation sur le territoire de la Colombie-Britannique, et on prévoit que le taux de destruction annuel atteindra les 70 millions de mètres cubes d'ici 2008, puis plus de 30 millions de mètres cubes jusqu'en 2015. Il a beaucoup été question jusqu'ici des conséquences économiques et environnementales de cette infestation, mais aucune étude ne s'est encore penchée en détail sur les effets des infestations par le DPP sur la quantité et la qualité de l'eau. La présente étude passe en revue les articles scientifiques consacrés aux grandes épidémies de dendroctones et à leurs impacts hydrologiques et biogéochimiques éventuels. On y traite aussi des répercussions hydrologiques et biogéochimiques probables des infestations par le DPP qui sévissent en Colombie-Britannique, et des aspects du problème pour lesquels on manque de données et qui mériteraient d'être mieux étudiés. À la lumière de cet examen de la littérature, il semble que l'infestation actuelle des peuplements du centre de la Colombie-Britannique pourrait endommager ou tuer un nombre suffisant de sujets pour modifier sensiblement les taux d'interception hydrique et de transpiration des bassins concernés et entraîner des modifications du régime hydrographique, notamment au niveau des crues et des étiages. De plus, on peut raisonnablement prévoir des déperditions de la masse nutritive dans les forêts du centre de la Colombie-Britannique, par le biais du réseau hydrographique. Cette étude documentaire a mis en lumière l'importance du cycle de l'azote et de ses perturbations au niveau cationique. À l'évidence, il existe très peu de publications sur les effets des infestations de dendroctones sur les cycles hydrologiques et biogéochimiques des bassins occupés par la forêt.

Dernière mise à jour :