Publications du Service canadien des forêts

Assessment of potential for remote sensing detection of bark beetle-infested areas during green attack: a literature review. 2005. Niemann, K.O.; Visintini, F. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC. Mountain Pine Beetle Initiative Working Paper 2005-02. 14 p.

Année : 2005

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 25269

Langue : Anglais

Séries : Mountain Pine Beetle Working Paper (CFP - Victoria) *

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

Les changements constatés dans le feuillage des arbres dévastés par les scolytes sont généralement décrits en fonction des stades associés à des périodes précises. Le « stade vert » correspond à la période, généralement d’un an, durant laquelle les aiguilles des arbres nouvellement colonisés demeurent essentiellement vertes avant de tourner progressivement au rouge. Dans le présent rapport, les documents existants sur le sujet sont passés en revue dans le but d’évaluer la possibilité de déceler par télédétection, les secteurs forestiers infestés se trouvant au stade vert de l’infestation. L’accent est mis sur les changements biophysiques attendus dans les arbres et leur feuillage. D’autres facteurs importants, tels que les caractéristiques des capteurs et les stratégies d’observation, ne sont pas pris en compte dans le présent document. On décrit le processus de colonisation des arbres par les scolytes en vue de mettre en évidence les aspects les plus importants de l’interaction insect-hôte. La controverse au sujet du rôle des champignons dans la mort des arbres est ensuite examinée. Les arbres attaqués subissent probablement un stress hydrique de plus en plus grave occasionné par la perturbation du xylème. On examine aussi la réaction attendue d’une plante souffrant d’un déficit hydrique et la possibilité que l’arbre puisse neutraliser les symptômes. Enfin, on présente un examen sommaire des travaux de télédétection de la teneur en eau de la végétation, du stress de la végétation et de l’azote foliaire afin de faire le point sur la capacité de cette technique de fournir des informations sur les infestations de scolytes.

Dernière mise à jour :