Chronoséquences des forêts côtières

Introduction

Dans la région côtière de la Colombie-Britannique, le climat doux et les perturbations peu fréquentes favorisent le développement et la longévité de forêts composées d'arbres majestueux. En raison de leurs magnifiques paysages et de leur grande diversité, ces forêts font l'admiration de toute la planète. C'est pourquoi les changements provoqués par la conversion de ces vieilles forêts tempérées en forêts aménagées sont au coeur des préoccupations du public.

Plusieurs questions capitales ont été soulevées, notamment :

  • Quels sont les impacts de la conversion sur la diversité des espèces et de la structure de la forêt?
  • La diversité se rétablit-elle dans les forêts de seconde venue plus âgées?
  • La conversion entraîne-t-elle des changements dans le bilan du carbone de la station et provoque-t-elle des rejets nets de carbone dans l'atmosphère?
  • La conversion entraîne-t-elle des pertes d'éléments nutritifs et menace-t-elle la productivité future de la station?
Conversion de vieilles forêts en forêts aménagées sur l'île de Vancouver
Conversion de vieilles forêts en
forêts aménagées sur l'île de
Vancouver

L'exploitation et les autres perturbations dont l'île de Vancouver a été le siège depuis une centaine d'années ont engendré une mosaïque de stades de succession qui jouxtent souvent des étendues intactes de vieilles forêts. De tels endroits donnent une chance unique aux chercheurs d'étudier les changements survenant pendant la succession et la mesure dans laquelle les conditions régnant dans les vieilles forêts réapparaissent à mesure que la forêt vieillit.

Localisation de la chronoséquence des forêts côtières en relation avec les sous-zones biogéoclimatiques et les variantes du sud de l'île de Vancouver
Localisation de la
chronoséquence des forêts
côtières en relation avec les
sous-zones biogéoclimatiques
et les variantes du sud de l'île
de Vancouver

En 1991, des chercheurs du programme sur la dynamique des écosystèmes forestiers ont entrepris des recherches sur les changements découlant de la conversion des forêts de la zone côtière à pruche de l'Ouest (CWH) du sud de l'île de Vancouver. Ils mènent des études afin de caractériser la pédofaune, la pédoflore, les petits invertébrés et la diversité végétale ainsi que les changements dans la nature et les flux de carbone et d'éléments nutritifs dans des stades évolutifs correspondant à quatre stades de développement : peuplement en voie de régénération, jeune peuplement, peuplement mûr et vieux peuplement. Ils ont jalonné une séquence évolutive de base de quatre peuplements -- une chronoséquence -- dans un certain nombre de stations.

En 1992, ils ont établi des placettes dans dix stations de l'île de Vancouver -- cinq, dans des peuplements dominés par le Douglas vert situés du côté abrité du vent et sec de l'île, dans les sous-zones très sèches de la zone CWH (CWHxm), et cinq autres, dans des peuplements dominés par la pruche de l'Ouest situés du côté exposé au vent et plus humide de l'île, dans les sous-zones très humides de la zone (CWHvm).

Chaque chronoséquence se trouve dans un secteur d'au plus cinq kilomètres carrés et se compose de peuplements situés à mi-pente, appartenant à chacune des quatre classes d'âge et présentant des caractéristiques semblables au niveau de la déclivité, de l'altitude et de l'aspect.

Âge du peuplement
Stade évolutif Âge (ans) en 1990 Période d'implantation
Régénération 3-8 1982-1987
Jeune 25-45 1945-1965
Mûr 65-85 1905-1925
Vieux > 200 Avant 1790
Carte de la couverture forestière montrant l'âge des sites pour la chronoséquence de Koksilah
Carte de la couverture
forestière montrant
l'âge des sites pour la
chronoséquence de
Koksilah
Photos des sites de quatre types d'âge de forêts où se sont déroulées les études intensives pour la chronoséquence de Koksilah
Photos des sites de quatre
types d'âge de forêts où se
sont déroulées les études
intensives pour la
chronoséquence deKoksilah

Bien que la plupart des peuplements de seconde venue se soient établis après une coupe et un brûlage, la présence de certains peuplements mûrs était attribuable à l'action de feux de forêt ou de glissements de terrain. Dans de tels cas, les peuplements comportant des vétérans ont été exclus.

Bien que la majeure partie des travaux sur la biodiversité et les processus des écosystèmes soient principalement menés dans trois stations d'étude intensive -- sud et nord du bassin versant de Victoria et Koksilah -- les dix chronoséquences abritent des placettes triangulaires établies à des fins de description de l'écosystème et de détermination des teneurs en carbone et en éléments nutritifs des stations. En raison des activités détaillées et répétées d'échantillonnage prévues dans les stations, des placettes carrées plus grandes ont été établies.

La recherche sur les chronoséquences donne aux chercheurs l'occasion d'étudier pendant quelques années les changements à long terme de la succession végétale en forêt. Les connaissances qui seront acquises grâce aux études menées dans cette série spéciale de stations aideront les forestiers à mettre au point des pratiques forestières qui préservent le potentiel évolutif des terrains forestiers dont dépendent en fin de compte la productivité et la biodiversité

Exemple de diagramme de la disposition des sites avec la superposition des sites triangulaires aux sites carrés
Exemple de diagramme de la disposition des sites avec la superposition des sites triangulaires aux sites carrés

Statut du projet

  • En cours

Membre(s) de l'équipe

Dernière mise à jour :