Annuaire des employés

Armand Séguin

Armand Séguin

Chercheur scientifique, génomique forestière
Centre de foresterie des Laurentides
1055, rue Du P.E.P.S., C.P. 10380
Québec, Québec, G1V 4C7

Tél. : (418) 648-5832

Profil

Armand Séguin est chercheur scientifique au Centre de foresterie des Laurentides du Service canadien des forêts depuis 1995.

Son programme de recherche est axé sur l’amélioration de notre compréhension des mécanismes moléculaires des réactions au stress chez les arbres, le génie génétique des arbres et les répercussions possibles des arbres transgéniques sur l’environnement. Les études réalisées dans son laboratoire ont contribué à faire progresser la connaissance de la biologie moléculaire des arbres et les compétences scientifiques dans le domaine de la réglementation sur les arbres génétiquement modifiés au Canada.

Nos recherches sont financées par l’Initiative canadienne de R et D en génomique, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Génome Canada–Génome Québec.

Nos collaborateurs :

  • Jörg Bohlmann (University of British Columbia, C.-B.) – Génomique fonctionnelle chez l’épinette dans le contexte du projet Santé de la forêt de conifères.
  • Peter Constabel (University of Victoria, C.-B.) – Rôle des gènes Myb chez les arbres en réaction au stress.
  • Sébastien Duplessis (UMR 1136 INRA/Université Nancy, France) – Interactions arbres-microorganismes.
  • Carl Gunnar Fossdal (Institut norvégien de la forêt et du paysage, Ås, Norvège) – Réaction moléculaire chez les conifères à la suite d’infection avec des champignons nécrotrophes.
  • Jonathan Gershenzon (Institut Max Planck pour l’écologie chimique, Jena, Allemagne) – Génie métabolique de la phényltransférase pour l’amélioration de la réaction de défense chez les conifères.
  • John Mackay (Université Laval, QC) – Génomique pour la sélection moléculaire chez les conifères dans le contexte du projet Arborea.
  • Sharon Regan (Queen’s University, ON) – Génomique fonctionnelle de l’adaptation des arbres au moyen de l’activation de l’ADN-T.
  • Cristina Vettori (NRC, Institut de génétique des plantes, Florence, Italie) – Proposition COST : Biosécurité des arbres transgéniques des forêts : amélioration du fondement scientifique pour la mise au point sécuritaire des arbres et l’application des directives de politique de l’UE.
  • Cetin Yuceer (Mississippi State University, É.-U.) – Analyse fonctionnelle du protéome de l’apoplasme des feuilles dans la défense du peuplier.

Études

Baccalauréat en microbiologie de l’Université de Sherbrooke, maîtrise en biologie moléculaire de l’Université de Montréal (Institut du cancer de Montréal) et doctorat en sciences forestières de l’Université Laval. Bourse d’études postdoctorales du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et formation en biologie moléculaire des plantes au Salk Institute for Biological Studies de San Diego (Californie).

Publications

Projets de recherche

Dernière mise à jour :